Abutilon

– Plan –


abutilon-002-adventices-tc

  1. Abutilon : Nom du Malfaiteur et pseudos
  2. Les méfaits du sus-nommé Abutilon en Espaces Verts
  3. Carte d’identité du Malfaiteur
  4. En tout pécheur, il y a quelque chose de bon
    • Consommation
    • Usages industriels
    • Usages Médicinaux
    • Pollinisation
  5. Association de malfaiteurs

1 – Nom du Malfaiteur et pseudos

  • Nom scientifique : Abutilon theophrasti L. (abutilon, adaptation de l’arabe abū tilūn, mot forgé par le philosophe Avicenne)
  • Nom(s) commun(s) : Abutilon d’avicenne, abutilon de theophraste, abutilon à fleurs jaunes, jute de Chine
  • Also known abroad as  : Velvet-leaf


2 – Les méfaits du sus-nommé Abutilon en Espaces Verts

Où sévit-il en ce moment ?carte-france-adventices-tc

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices calcule chaque jour le % de levée de chaque adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles;

Quotidiennement, nous actualisons la carte départementale afin d’illustrer, par un code couleur, le % moyen, sur l’ensemble des stations du département, des levées de chaque adventice.

 .

Son développement à aujourd’hui

graphe-levees-adventices-TC

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices cumule jour après jour les % de levées pour chacune des adventices; il permet ainsi de visualiser la dynamique de la levée de l’adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles ;

Vous pouvez sélectionner aussi bien une station météo en particulier et l’une des adventices de notre liste .

.

.

Les faits qui lui sont reprochés :

Le chénopode blanc est une plante RUDERALE c’est-à-dire une plante :

  • poussant spontanément dans les friches, les décombres, le long des routes et des chemins,…
  • poussant souvent à proximité des lieux habités par l’homme,
  • au point de parfois se comporter comme des commensales de l’homme
  • généralement nitrophile

C’est une plante COLONISATRICE qui va être dans les premières à s’implanter sur un sol fraîchement travaillé.

Les points-clés de sa NUISIBILITE en Espaces Verts :

  • C’est une plante thérophyte au développement explosif
  • Sa fructification abondante lui confère un fort pouvoir de colonisation;
  • De plus, l’abutilon s’adapte idéalement aux sols dégradés appauvris en dioxygène (vaseux, hydromorphes,..entraînant la formation de formes réduites telles que les nitrites),
  • Enfin, son potentiel allélopathique est élevé (avérée en agriculture sur soja, radis, luzerne, maïs);
  • POLLEN : pas répertorié parmi les pollens fortement allergènes (RNSA).

3 – Carte d’identité du Malfaiteur

abutilon-001-adventices-tc
By Cody Hough – Own work,
  •  Cycle : plante annuelle,
  • Taille : port dressé ,mesurant de 50 à 200 cm de haut. Sa tige est finement poilue, peu ramifiée sauf aux extrémités,
  • Feuillaison : feuilles cordiformes et lancéolées. de très grande taille : 4 à 17 cm sur 5 à 20 cm !
  • Floraison : de juillet à octobre – fleurs solitaires ou en petits bouquets à l’aisselle des feuilles comprenant 5 pétales jaunes– plante mellifère, les pollinateurs naturels peuvent être ponctuellement concurrencés par l’abeille d’élevage, Apis mellifera,
  • Sexualité : monoïque,
  • Pollinisation : entomogame et secondairement l’anémogame,
  • Fructification : le fruit est un schizocarpe contenant +/- 40 graines. Plus de 10 000 graines par pied,
  • Dissémination : barochore mais aussi ornithochore (ingestion par les colins par exemple)
  • Dormance : jusqu’à 50 ans de viabilité des graines,
  • Métabolisme : l’abutilon est une plante en C3,
  • Exigences : son développement indique des sols dégradés appauvris en dioxygène soit naturellement (vases) soit suite à des conditions d’entretien dégradé
  • Confusions possibles :

4 – En tout pécheur, il y a quelque chose de bon

  • Consommation

pas d’usage identifié

  • Usages industriels

L’abutilon d’avicenne a été cultivée pour ses fibres textiles

  • Usages Médicinaux (cf. Hortical)

pas d’usage identifié

  • Biodiversité

plante mellifère, les pollinateurs naturels peuvent être ponctuellement concurrencés par l’abeille d’élevage, Apis mellifera,

  • Aspects culturels


5 – Association de malfaiteurs

Des avis de recherche sont également disponibles pour ces fieffés larrons :