Amaranthe

– Plan –


amaranthe-002-adventices-tc
By AnRo0002 – Own work,
  1. Amaranthe réfléchie : Nom du Malfaiteur et pseudos
  2. Les méfaits de la sus-nommée Amaranthe en Espaces Verts
  3. Carte d’identité du Malfaiteur
  4. En tout pécheur, il y a quelque chose de bon
    • Consommation
    • Usages industriels
    • Usages Médicinaux
    • Pollinisation
  5. Association de malfaiteurs

1 – Nom du Malfaiteur et pseudos

  • Nom scientifique : Amaranthus retroflexus L. (du grec ἀμάραντος, “qui ne fane pas” et du latin retroflecto, “plié en arrière”)
  • Nom(s) commun(s) : Amaranthe réfléchie, blé rouge
  • Also known abroad as  : Red-root pigweed


2 – Les méfaits de la sus-nommée Amaranthe en Espaces Verts

Où sévit-elle en ce moment ?carte-france-adventices-tc

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices calcule chaque jour le % de levée de chaque adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles;

Quotidiennement, nous actualisons la carte départementale afin d’illustrer, par un code couleur, le % moyen, sur l’ensemble des stations du département, des levées de chaque adventice.

 .

Son développement à aujourd’hui

graphe-levees-adventices-TC

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices cumule jour après jour les % de levées pour chacune des adventices; il permet ainsi de visualiser la dynamique de la levée de l’adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles ;

Vous pouvez sélectionner aussi bien une station météo en particulier et l’une des adventices de notre liste .

.

.

Les faits qui lui sont reprochés :

L’amaranthe est une plante RUDERALE c’est-à-dire une plante :

  • poussant spontanément dans les friches, les décombres, le long des routes et des chemins,…
  • poussant souvent à proximité des lieux habités par l’homme,
  • au point de parfois se comporter comme des commensales de l’homme
  • généralement nitrophile

C’est une plante COLONISATRICE qui va être dans les premières à s’implanter sur un sol fraîchement travaillé.

Les points-clés de sa NUISIBILITE en Espaces Verts :

  • Son métabolisme lui procure un avantage compétitif en reprise de végétation et en période de sécheresse;
  • Sa fructification abondante lui confère un fort pouvoir de colonisation;
  • De plus, l’amaranthe s’adapte à une grande diversité de sols dans une large gamme de pH;
  • Enfin, son potentiel allélopathique est élevé;
  • POLLEN :  pouvoir allergène moyen renforcé par la relation croisée avec le pollen du chénopode.

3 – Carte d’identité du Malfaiteur

amaranthe-003-adventices-tc
By Lazaregagnidze – Own work,
  •  Cycle : plante annuelle,
  • Taille : plante dressée mesurant de 20 à 150 cm de haut. Sa tige est cannelée, poilue et souvent rougeâtre,
  • Feuillaison : feuilles alternes, ovales avec un pétiole poilu distinct, souvent teintées de rouge. Le sommet du limbe présente une échancrure munie d’un mucron.
  • Floraison : de août à novembre – fleurs minuscules vertes regroupées en épis simples,denses et courts (panicule) – non visitées par l’abeille d’élevage, Apis mellifera,
  • Sexualité : monoïque,
  • Pollinisation : allogame auto-fertile – l’anémogamie compte pour moins de 30%,
  • Fructification : graines noires et luisantes de forme ovoïde lenticulaire. Plus de 12 000 graines par pied,
  • Dissémination : épizoochore (de “epi-“ : sur,“zoo-“: animal et “-chore”: emplacement),
  • Dormance : 100 ans + de viabilité des graines,
  • Métabolisme : l’amaranthe est une plante en C4,
  • Exigences : plutôt nitrophile
  • Confusions possibles : Amaranthe hybride, amaranthe verte

4 – En tout pécheur, il y a quelque chose de bon

  • Consommation

Cette amaranthe est utilisée comme légume dans différentes parties du monde; on en retrouve un usage abondant par de nombreux groupes amérindiens; En particulier, les indiens de l’Arizona cultivaient l’amaranthe réfléchie pour ses graines  permettant d’obtenir une farine utilisée pour des bouillies et galettes; en Inde, dans l’état du Kerala, elle est la base, avec la noix de coco, du plat populaire  : le Thoran.

L’amaranthe réfléchie a d’ailleurs été introduite en Europe, depuis les amériques dont la plante est originaire, pour la consommation de ses feuilles; cet usage n’a cependant été que de courte durée.

En effet, les feuilles contenant de l’ acide oxalique, il est déconseillé de consommer l’eau de cuisson (soupes,..).

De même et pour les mêmes raisons, si elle peut être donnée en tant que fourrage pour les porcs, les quantités doivent être limitées et non quotidiennes.

  • Usages industriels

Utilisée dans certaines crèmes hydratantes.

  • Usages Médicinaux (cf. Hortical)

  • Biodiversité

Non visitée par l’abeille d’élevage, Apis mellifera; la pollinisation par les insectes est anecdotique.

  • Aspects culturels

    • Le poème no LXXIX d’Arthur Rimbaud, intitulé Bruxelles, commence par « Plates-bandes d’amarantes »
    • Le béret des parachutistes français est appelé « béret amarante », tant pour sa couleur , que pour la symbolique d’immortalité s’y rattachant.
    • La consommation des graines d’amaranthe chez les Aztèques en particulier étaient fortement associée aux rites religieux au point que les conquistadors espagnols en prohibèrent la consommation.

5 – Association de malfaiteurs

Des avis de recherche sont également disponibles pour ces fieffés larrons :