Ambroisie

– Plan –


ambroisie-001-adventices-tc
By SB Johnny – Own work,
  1. Ambroisie : Nom du Malfaiteur et pseudos
  2. Les méfaits de la sus-nommée Ambroisie en Espaces Verts
  3. Carte d’identité du Malfaiteur
  4. En tout pécheur, il y a quelque chose de bon
    • Consommation
    • Usages industriels
    • Usages Médicinaux
    • Pollinisation
  5. Association de malfaiteurs

1 – Nom du Malfaiteur et pseudos

  • Nom scientifique : Ambrosia artemisiifolia L. (du grec ἀμάραντος, “qui ne fane pas” et du latin retroflecto, “plié en arrière”)
  • Nom(s) commun(s) : Ambroisie à feuille d’armoise, ambroise élevée,herbe à poux (Canada)
  • Also known abroad as  : Common ragweed


2 – Les méfaits de la sus-nommée Ambroisie en Espaces Verts

Où sévit-elle en ce moment ?carte-france-adventices-tc

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices calcule chaque jour le % de levée de chaque adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles;

Quotidiennement, nous actualisons la carte départementale afin d’illustrer, par un code couleur, le % moyen, sur l’ensemble des stations du département, des levées de chaque adventice.

 .

Son développement à aujourd’hui

graphe-levees-adventices-TC

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices cumule jour après jour les % de levées pour chacune des adventices; il permet ainsi de visualiser la dynamique de la levée de l’adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles ;

Vous pouvez sélectionner aussi bien une station météo en particulier et l’une des adventices de notre liste .

.

.

Les faits qui lui sont reprochés :

L’Ambroisie est une plante RUDERALE c’est-à-dire une plante :

  • poussant spontanément dans les friches, les décombres, le long des routes et des chemins,…
  • poussant souvent à proximité des lieux habités par l’homme,
  • au point de parfois se comporter comme des commensales de l’homme
  • moyennement compétitive, elle affectionne les parcelles peu couvertes en végétation établie.

C’est une plante classée comme INVASIVE.

Les points-clés de sa NUISIBILITE en Espaces Verts :

  • La floraison peut apparaitre très rapidement après la levée en fin d’été;
  • La fauche entraine le développement de plusieurs rameaux latéraux qui fleuriront à la même période;
  • La longévité des graines;
  • POLLEN : extrèmement allergisant ( 5/5 échelle RNSA). De plus, allergie croisée avec de nombreux autres polluants (particules fines, SO2,…).

3 – Carte d’identité du Malfaiteur

ambroisie-002-adventices-tc
CC BY-SA
  •  Cycle : plante annuelle,
  • Taille : plante mesurant de 50 à 200 cm de haut en port buissonnant large. les rameaux sont rougeâtres,
  • Feuillaison : singulière car les feuilles de la plantule sont opposées et décussées alors que les feuilles supérieures sont alternes.
  • Floraison : de juillet à septembre – fleurs mâles demi sphériques réunies en grappes denses terminales, fleurs femelles en capitules à l’aisselles des feuilles supérieures – fleurs butinées par l’abeille d’élevage, Apis mellifera,
  • Sexualité : monoïque,
  • Pollinisation : anémogame,
  • Fructification : Akènes portant 5 à 6 épines. Plus de 5 000 graines par pied,
  • Dissémination : anthropochore c’est-à-dire par l’homme (engins agricoles, nourriture pour oiseaux,…) et hydrochore (par les crues le longs des cours d’eau par exemple)
  • Dormance : jusqu’à 40 ans de viabilité des graines,
  • Métabolisme : l’ambroisie est une plante en C3,
  • Exigences : plutôt nitrophile, aime la chaleur
  • Confusions possibles : Armoise vulgaire

4 – En tout pécheur, il y a quelque chose de bon

  • Consommation

Sans être toxique, la plante est amère et il n’y a pas d’historique de consommation répertoriée.

  • Usages industriels

Son emploi en rémédiation de sols pollués est envisagé car elle posséderait des capacités à fixer le plomb.

  • Usages Médicinaux (cf. Hortical)

en amérique – ne fait pas partie de la liste des plantes médicinales.

Médecines populaires : plante traditionnelle dans la pharmacopée des indiens Cherokee, Lakota, Iroquois, Dakota, and Delaware.

  • Biodiversité

Pollen important mais peu de nectar; les fleurs peuvent être butinées par l’abeille d’élevage, Apis mellifera en concurrence au détriment des apoidés sauvages.

  • Aspects culturels


5 – Association de malfaiteurs

Des avis de recherche sont également disponibles pour ces fieffés larrons :