Digitaire

– Plan –


digitaire-001-adventices-tc
By Rasbak – Own work,
  1. Digitaire : Nom du Malfaiteur et pseudos
  2. Les méfaits de la sus-nommée Digitaire en Espaces Verts
  3. Carte d’identité du Malfaiteur
  4. En tout pécheur, il y a quelque chose de bon
    • Consommation
    • Usages industriels
    • Usages Médicinaux
    • Pollinisation
  5. Association de malfaiteurs

1 – Nom du Malfaiteur et pseudos

  • Nom scientifique : Digitaria sanguinalis L. (du latin digitum, “doigt”)
  • Nom(s) commun(s) : Digitaire sanguine, grand millet, panisse
  • Also known abroad as : Large crabgrass


2 – Les méfaits de la sus-nommée Digitaire en Espaces Verts

Où sévit-elle en ce moment ?carte-france-adventices-tc

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices calcule chaque jour le % de levée de chaque adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles;

Quotidiennement, nous actualisons la carte départementale afin d’illustrer, par un code couleur, le % moyen, sur l’ensemble des stations du département, des levées de chaque adventice.

 .

Son développement à aujourd’hui

graphe-levees-adventices-TC

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices cumule jour après jour les % de levées pour chacune des adventices; il permet ainsi de visualiser la dynamique de la levée de l’adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles ;

Vous pouvez sélectionner aussi bien une station météo en particulier et l’une des adventices de notre liste .

.

.

Les faits qui lui sont reprochés :

La digitaire est une plante RUDERALE c’est-à-dire une plante :

  • poussant spontanément dans les friches, les décombres, le long des routes et des chemins,…
  • poussant souvent à proximité des lieux habités par l’homme,
  • au point de parfois se comporter comme des commensales de l’homme
  • généralement nitrophile

C’est une plante COLONISATRICE qui va être dans les premières à s’implanter sur un sol fraîchement travaillé.

Les points-clés de sa NUISIBILITE en Espaces Verts :

  • Son métabolisme lui procure un avantage compétitif en reprise de végétation et en période de sécheresse;
  • Sa fructification abondante lui confère un fort pouvoir de colonisation;
  • De plus, l’amaranthe s’adapte à une grande diversité de sols dont, en particulier, aux sols sableux
  • Enfin, son potentiel allélopathique est élevé (en particulier contre les autres graminées dans les gazons par exemple)
  • POLLEN : anémophile, très fort pouvoir allergène comme la plupart des graminées( 5/5 échelle RNSA)

3 – Carte d’identité du Malfaiteur

digitaire-002-adventices-tc

  •  Cycle : plante annuelle,
  • Taille : 20 à 60 cm de haut. tiges étalées-ascendantes, souvent radicantes aux noeuds inférieurs,
  • Feuillaison : feuilles assez courtes, larges de 4-8 mm souvent ondulées, à ligule courte denticulée .
  • Floraison : de juillet à octobre – 4 à 10 grappes spiciformes, digitée, à épillets sur de courts pédicelles uniflores, glumes inférieures très petites, glumes supérieures aussi longues que l’ épillet, recouvertes de poils fins, glumelles stériles aiguës. – non visitées par l’abeille d’élevage, Apis mellifera,
  • Sexualité : hermaphrodite
  • Pollinisation : anémogame ,
  • Fructification : caryopse. Plus de 100 000 graines par pied,
  • Dissémination : barochore,
  • Dormance : 30 ans + de viabilité des graines,
  • Métabolisme : la digitaire est une plante en C4,
  • Exigences : plutôt nitrophile
  • Confusions possibles : Digitaria ischaemum

4 – En tout pécheur, il y a quelque chose de bon

  • Consommation

Plante vivirière, la digitaire a été cultivée au Moyen-âge pour ses graines comestibles. C’est encore une plante vivrière en Europe de l’Est.

  • Usages industriels

  • Usages Médicinaux (cf. Hortical)

pas répertoriée dans l’index des plantes médicinales

  • Biodiversité

Non visitée par l’abeille d’élevage, Apis mellifera;

  • Aspects Culturels


5 – Association de malfaiteurs

Des avis de recherche sont également disponibles pour ces fieffés larrons :