Erigeron

– Plan –


erigeron-001-adventices-tc
By GTBacchus – Own work,
  1. Erigeron : Nom du Malfaiteur et pseudos
  2. Les méfaits du sus-nommé Erigeron en Espaces Verts
  3. Carte d’identité du Malfaiteur
  4. En tout pécheur, il y a quelque chose de bon
    • Consommation
    • Usages industriels
    • Usages Médicinaux
    • Pollinisation
  5. Association de malfaiteurs

1 – Nom du Malfaiteur et pseudos

  • Nom scientifique : Coniza candensis L. (du grec ancien κόνυζα, kónuza.)
  • Nom(s) commun(s) : Erigéron du Canada, vergerette du canada,
  • Also known abroad as : Canada fleabane aka Canadian horseweed


2 – Les méfaits du sus-nommé Erigeron en Espaces Verts

Où sévit-il en ce moment ?carte-france-adventices-tc

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices calcule chaque jour le % de levée de chaque adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles;

Quotidiennement, nous actualisons la carte départementale afin d’illustrer, par un code couleur, le % moyen, sur l’ensemble des stations du département, des levées de chaque adventice.

 .

Son développement à aujourd’hui

graphe-levees-adventices-TC

.

Notre service de modélisation de la levée des adventices cumule jour après jour les % de levées pour chacune des adventices; il permet ainsi de visualiser la dynamique de la levée de l’adventice pour chacune des 300+ stations météos disponibles ;

Vous pouvez sélectionner aussi bien une station météo en particulier et l’une des adventices de notre liste .

.

.

Les faits qui lui sont reprochés :

L’Erigéron est une plante RUDERALE c’est-à-dire une plante :

  • poussant spontanément dans les friches, les décombres, le long des routes et des chemins,…
  • poussant souvent à proximité des lieux habités par l’homme,
  • au point de parfois se comporter comme des commensales de l’homme
  • généralement nitrophile

C’est une plante COLONISATRICE qui va être dans les premières à s’implanter  en investissant les moindres interstices,

Les points-clés de sa NUISIBILITE en Espaces Verts :

  • Son métabolisme lui procure un avantage compétitif en reprise de végétation et en période de sécheresse;
  • Sa fructification abondante lui confère un fort pouvoir de colonisation;
  • De plus, l’érigéron s’adapte à une grande diversité de sols dans une large gamme de pH;
  • Enfin, son potentiel allélopathique est élevé;
  • POLLEN : pas répertorié parmi les pollens fortement allergènes (RNSA).

3 – Carte d’identité du Malfaiteur

erigeron-002-adventices-tc
By Rasbak – Own work,
  •  Cycle : plante annuelle,
  • Taille : plante dressée mesurant de 30 à 100 cm de haut. Sa tige est dresséee, rameuse, pubescente-hispide
  • Feuillaison : feuilles pubescentes étroitement lancéolées à bord obscurément dentés.
  • Floraison : de juillet à octobre – racème de très petits capitules (saveur poivrée sur le bout de la langue)  – fleurs du centre tubuleuses jaunes et celles de la circonférence à ligules blan sale; peu  visitée par l’abeille d’élevage, Apis mellifera, mais par Nomioides minutissimus.
  • Sexualité : hermaphrodite
  • Pollinisation : entomogame,
  • Fructification : akènes ovales comprimés; chaque face est marquée de 3 sillons longitudinaux. la sommet porte une aigrette (cf. dissémination) –  de 5 000 à 10 000 graines par pied,
  • Dissémination : anémochore (de “anemos-“ : vent et “-chore”: emplacement),
  • Dormance : 100 ans + de viabilité des graines,
  • Métabolisme : l’érigeron est une plante en C3,
  • Exigences : légèrement nitrophile
  • Confusions possibles :

4 – En tout pécheur, il y a quelque chose de bon

  • Consommation

  • Usages industriels

Pour éloigner les insectes et moustisques, on faisait brûler les tiges et les feuilles de l’érigeron du canada;

Produit une huile essentielle contenant des terpènes, de la citronnelle et du menthène.

  • Usages Médicinaux (cf. Hortical)

diurétique – uricolytique – basalmique

certains lui prêtent des vertus antirhusmatismales

  • Biodiversité

Non visitée par l’abeille d’élevage, Apis mellifera mais par Nomioides minutissimus.

  • Aspects Culturels

    • La tradition veut que les « vergerettes » portent ce nom parce que  ces plantes servaient autrefois de verges (fouets) pour punir les enfants.
    • Lorsque l’on froisse son port, la plante dégage une odeur particulière qui, selon une tradition ancienne, aurait la propriété d’éloigner les sorcières.

5 – Association de malfaiteurs

Des avis de recherche sont également disponibles pour ces fieffés larrons :